La révision de l'application de la Convention du CERD : Suriname. 08/19/1997.
A/52/18,paras.487-489. (Concluding Observations/Comments)

Convention Abbreviation: CERD
COMITE POUR L'ELIMINATION DE
LA DISCRIMINATION RACIALE
Cinquante et unième session


EXAMEN DES RAPPORTS PRESENTES PAR LES ETATS PARTIES
CONFORMEMENT A L'ARTICLE 9 DE LA CONVENTION

Conclusions du Comité pour l'élimination
de la discrimination raciale



Suriname

487. Le Comité a examiné l'application de la Convention par le Suriname à sa 1237e séance, le 19 août 1997 (voir CERD/C/SR.1237). Il a noté avec regret qu'aucun rapport initial ne lui avait été présenté depuis 1984.

488. Tout en comprenant les difficultés internes auxquelles se heurtait l'État partie, le Comité a regretté que celui-ci n'ait pas répondu à l'invitation qui lui avait été adressée de participer à sa réunion et de fournir les renseignements demandés. La composition multiethnique de la population et le fait qu'il existait au Suriname des communautés autochtones rendaient l'application de la Convention particulièrement importante. Le Comité a décidé d'envoyer au Gouvernement surinamais une communication pour lui rappeler les obligations que lui impose la Convention en matière d'établissement de rapports et l'a engagé à reprendre dans les meilleurs délais son dialogue avec le Comité.

489. Le Comité a suggéré que le Gouvernement surinamais fasse appel à l'assistance technique offerte par le Haut Commissaire des Nations Unies aux droits de l'homme/Centre pour les droits de l'homme dans le cadre de son programme de services consultatifs et d'assistance technique en vue d'établir son rapport initial conformément aux principes directeurs pertinents et de soumettre celui-ci avant la cinquante-deuxième session du Comité.


©1996-2001
Office of the United Nations High Commissioner for Human Rights
Geneva, Switzerland