La révision de l'application de la Convention du CERD : Central African Republic. 08/24/1999.
A/54/18,paras.362-364. (Concluding Observations/Comments)

Convention Abbreviation: CERD
COMITÉ POUR L'ÉLIMINATION DE
LA DISCRIMINATION RACIALE
Cinquante-cinquième session


EXAMEN DES RAPPORTS PRÉSENTÉS PAR LES ÉTATS PARTIES
CONFORMÉMENT À L'ARTICLE 9 DE LA CONVENTION

Conclusions du Comité pour l'élimination
de la discrimination raciale



République centrafricaine

362. À sa 1344e séance, le 9 août 1999 (voir CERD/C/ SR.1344), le Comité a examiné l’application de la Convention par la République centrafricaine sur la base de l’examen qu’elle avait mené auparavant à cet égard (voir A/48/18, par. 150 et 151, et CERD/C/SR.972 et 983). Le Comité a noté avec regret qu’aucun rapport ne lui avait été présenté depuis 1986.

363. Le Comité a regretté que la République centrafricaine n’ait pas répondu à l’invitation que le Comité lui avait adressée afin qu’elle participe à la séance et fournisse des renseignements. Le Comité a décidé qu’une communication devait être adressée au Gouvernement de la République centrafricaine pour lui exposer ses obligations en matière de rapports en vertu de la Convention et le prier instamment de reprendre dès que possible le dialogue avec le Comité.

364. Le Comité a suggéré que le Gouvernement de la République centrafricaine ait recourt à l’assistance technique offerte dans le cadre du programme d’assistance technique et de services consultatifs du Haut Commissariat des Nations Unies aux droits de l’homme, afin d’établir et de présenter dès que possible un rapport rédigé conformément aux directives en vigueur en la matière.


©1996-2001
Office of the United Nations High Commissioner for Human Rights
Geneva, Switzerland